Auteur aquitain

17 12 2014

Ulysse, les chants du retour

Ulysse, les chants du retour

Vingt longues années se sont écoulées depuis le départ d'Ulysse, roi d'Ithaque. Un temps marqué par le poème de L'Iliade, où Homère chantait le récit du grand héros de la mythologie grecque lors de la guerre de Troie. L'Odyssée marquera ensuite par sa prophétie un retour périlleux vers son royaume, puisqu'il faudra passer par toute une série d'étapes comme le chant des sirènes, la rencontre d'un cyclope, les propositions d'une nymphe ou encore de vieux fantômes retrouvés dans les Enfers cimmériens.

Après avoir proposé une suite au roman inachevé Hermiston de R.L. Stevenson chez Futuropolis, Jean Harambat prouve son amour pour les réécritures en littérature. Adapter les chants homériens n'était donc pas une mince affaire et il va nous prendre au dépourvu en développant une quête moins sensationnelle, mais pourtant bien plus émouvante, celle du retour d'Ulysse lorsqu'il foule enfin du pied l'île d'Ithaque.

Dès les premières planches tout en aquarelle, c'est un vagabond épuisé et méconnaissable que nous retrouvons dans la brume. Ainsi, le roi en guenilles ne sera pas attendu avec triomphe, il remplacera même son chien Argos (le seul qui le reconnu ainsi) et découvrira le pillage par certains prétendants souhaitant reprendre le royaume tenu par sa femme Pénélope et son fils Télémaque.

Le fait qu'Ulysse ne reconnaisse pas son île signifie aussi qu'il n'est rien de plus difficile que de se connaître soi-même… La grande force du récit vient alors dans le tissage d'un portrait sur l'identité. L'auteur invoque pour cela des regards croisés de nos contemporains, comme l'historien Jean-Pierre Vernant, l'écrivain Jean-Paul Kauffmann, un cinéaste, le bibliothécaire d'Ythaque ou encore Jacqueline de Romilly. Ce retour inespéré emprunte une certaine mélancolie aux tons « couleur terre » et aux bleus-gris rappelant l'archipel et ses eaux. Quant au rythme sur le fil des hommes et de l'épouse qui tournent autour de l'étranger, ces profils grecs si légers et anguleux, ces regards qui doutent, Jean Harambat les déploie dans une danse digne des plus belles scènes de céramiques antiques.
 
Ulysse a été couronné par le prix de la BD du journal Le Point 2014.
 
Jean Harambat
Ulysse, les chants du retour
Actes Sud BD /  http://actes-sud.fr
25 x 20 cm ; 26 € ; Isbn : 978-2-330-03646-1 ; oct. 2014