En vue 2017

04 12 2017

Sacha Wolff à la rencontre des lycéens et apprentis néo-aquitains

Par Nicolas Rinaldi


Sacha Wolff à la rencontre des lycéens et apprentis néo-aquitains

Photos : Nicolas Rinaldi / Écla

En se rendant à Dax et Pau, le réalisateur Sacha Wolff a achevé une semaine d’échanges avec des lycéens et apprentis de l’académie de Bordeaux autour de son film Mercenaire.

 
Après Thiviers, Bazas, Arcachon, Libourne, Bordeaux et Langon, la semaine de Sacha Wolff s’est achevée dans les Landes et les Pyrénées-Atlantiques. Le réalisateur de Mercenaire a échangé ce vendredi 1er décembre avec des lycéens dacquois et palois dans le cadre du dispositif Lycéens et apprentis au cinéma, coordonné par Écla dans l’académie de Bordeaux.
 
« Ces rencontres avec les scolaires sont les plus intéressantes, explique le réalisateur trentenaire à Éclairs. Les jeunes ont moins de filtres qu’un public adulte et averti : leurs questions de cinéma sont plus fondées, plus techniques, et questionnent moins des notions de sens, abstraites. » Devant trois classes de seconde générale - dont une option rugby - et une première littéraire du lycée de Borda de Dax, les propos de Sacha Wolff se vérifient.
 
Flanqué du rugbyman dacquois Toki Pilioko, qui incarne dans son film Soane, ce jeune Wallisien qui part jouer au rugby en Métropole malgré l’opposition violente de son père, Sacha Wolff répond avec humour à des questions effectivement concrètes : « Combien coûte le film ? Comment êtes-vous devenu réalisateur ?... »

 

"Des rencontres intenses qui remettent aussi mon travail en question"



Mais aussi à d’autres plus abstraites, interrogeant par exemple des intentions significatives du réalisateur. Bien qu’il traite davantage la filiation que le rugby, la réception du film dans ce sport a suscité de nombreuses interactions au lycée Tazieff de Saint-Paul-lès-Dax, terre d’ovalie.
 
Dernière étape de sa riche semaine de rencontres, Sacha Wolff a « beaucoup ri » avec les lycéens de Saint-John Perse, à Pau. Surtout quand les adolescentes ont « ostensiblement marqué leur tristesse » de ne pas pouvoir rencontrer Toki Pilioko, contraint de rester à Dax. Ou encore, lorsqu’un jeune Palois s’interroge : « Mais pourquoi le film est passé au Méliès (salle d’art et essai) et non au CGR ? »
 
« Ravi de ces rencontres intenses qui remettent aussi [son] travail en question », Sacha Wolff est reparti chez lui, à Lyon, où il travaille sur son prochain film. Les lycéens et apprentis néo-aquitains, eux, rencontrent du 4 au 6 décembre Arnaud des Pallières, réalisateur de Michael Kohlhaas.
 

Tout afficher

  • Plus d'informations sur le film
    Synopsis : Soane, jeune Calédonien d’origine wallisienne part tenter sa chance en métropole comme joueur de rugby, contre l’avis de son père qui le répudie. Français sans être considéré comme tel, Soane lutte pour obtenir une liberté qui lui fait défaut, dans un monde qui ne propose pas de réussite sans compromission.

    La fiche de Mercenaire sur le site d'Écla