Actualités > L’actu pro

13 12 2017

Portraits de libraires : reprendre une librairie en Nouvelle-Aquitaine

Par Nicolas Rinaldi


Portraits de libraires : reprendre une librairie en Nouvelle-Aquitaine

Photos : Écla

Chaque année en Nouvelle-Aquitaine, plusieurs librairies indépendantes sont transmises. Soucieux de faire perdurer ces temples du livre dans des territoires qui souvent n’en comptent que très peu, leurs propriétaires privilégient la reprise de leur établissement par des professionnels du livre, ou parfois des passionnés issus de parcours atypiques, bénéficiant des dispositifs du contrat de filière livre et de l’accompagnement d’Écla.

 
Diriger une librairie forte de son histoire et répondre aux attentes d’une clientèle déjà établie n’est pas chose aisée. Après y avoir travaillé pendant 15 ans dans les années 1980 et 1990, Sophie Odin s’est « sentie obligée de ne pas laisser mourir » la librairie Jaufré Rudel à Blaye, le seul établissement indépendant du Nord-Gironde.

 

>> Portraits de libraires : ouvrir une librairie en Nouvelle-Aquitaine <<



La filiation entre un repreneur et sa nouvelle entreprise en amont de la cession n’est pas pour autant nécessaire : intérimaire pendant sept ans dans des bibliothèques universitaires, Jérôme Rivière a quitté Paris en 2016 pour accompagner sa compagne enseignante, mutée à Pau. C’est là qu’il reprend avec deux associés L’Escampette, librairie créée en 2012 par un jeune couple qui a souhaité céder l’entreprise après la naissance de leur premier enfant. Formée à Paris et forte de premières expériences probantes dans la capitale, Catherine Blanchard s’est, elle aussi, installée dans la région et a racheté en novembre 2016 la librairie Formatlivre, à Libourne, après avoir appris l’intention de son propriétaire de prendre sa retraite.
 
« Ancienne et nouvelle libraire », Sophie Oxibar s’est retrouvée à la tête de L’éco-Libri par « un concours de circonstances ». À Créon « par hasard », après des années passées dans des librairies parisiennes et lilloises, elle se découvre une passion pour le tricot pendant sa grossesse. Et reprend une mercerie dans le bourg créonnais, établissement situé dans… une librairie.
 
 

« Je n’ai pas tout changé parce que c’était une librairie qui était connue, qui fonctionnait »

 
 
Quand elle apprend la volonté de sa comparse libraire de céder son affaire, au printemps 2017, Sophie Oxibar décide de reprendre également le fonds de la librairie. Accompagnée par Écla, elle a été assistée pour remplir un dossier de demande de subvention. Dans le cadre du contrat de filière livre, son projet a reçu une aide financière de la Région Nouvelle-Aquitaine et de la Drac Nouvelle-Aquitaine, ainsi qu’un soutien du Centre national du livre. Un soutien « fort utile » dont ont également bénéficié les autres repreneurs.
 
Sophie Oxibar et la libraire cédante se donnent alors un « moment de transition » de trois mois, qu’elles veulent le plus « doux » possible. Une volonté de respecter l’identité du lieu partagée par Cédric Laprun, qui a travaillé pendant onze ans pour les Vignerons du Jurançon où il était en charge de la programmation culturelle. Aujourd’hui à la tête de L’Escapade, à Oloron-Sainte-Marie, il a « un peu » repris l’agencement de la librairie et a surtout diminué la place de la papeterie et développé le rayon dédié à l’environnement.
 
« Je n’ai pas tout changé parce que c’était une librairie qui était connue, qui fonctionnait », souligne Catherine Blanchard. Un constat partagé par Jérôme Rivière, qui a essentiellement mis en place un fonds de DVD, conscient que son établissement « repose sur une grosse clientèle de fidèles ». Ne pas provoquer de « rupture », un credo qui n’empêche pas aujourd’hui ces libraires bien ancrés dans leur territoire d’affirmer une offre plus personnelle, nourrie par leurs parcours.
 
 
_________________________________________________________________________________________ 
 
 
Librairie Jaufré Rudel - Blaye (Gironde)
 
En charge d’une papeterie et librairie généraliste reconnue dans le Blayais, Sophie Odin propose « un lieu d’échanges, où les gens se sentent à l’aise ». Souhaitant que « les générations s’y mélangent », la libraire a aménagé un espace jeunesse conséquent. Avec son conjoint, Sophie Odin prépare un projet axé sur la musique : la création à venir d’un espace multimédia faisant la part belle à des instruments mais aussi aux disques.
 
Surface : 150 m2
Références : 3000 livres
Retrouvez la librairie Jaufré Rudel sur Facebook

 
L’Éco-Libri – Créon (Gironde)
 
Salon de thé, mercerie et librairie. À l’image du parcours de la libraire, l’offre de cet établissement, orientée – « mais pas exclusivement » – sur les sujets environnementaux et écologistes, détonne. Les clients de Sophie Oxibar peuvent ainsi parcourir des rayons littérature et jeunesse fournis et se rendre dans l’espace mercerie, tout en dégustant un thé ou un café.
 
Surface : 90 m2
Références : 3500 livres
Retrouvez L'Éco-Libri sur Facebook

 
Formatlivre* – Libourne (Gironde)
 
« Ce qui est très important pour moi, c’est d’avoir une librairie avec du fonds, que ce soient les classiques ou d’autres. Je pense que c’est la richesse des librairies indépendantes ». Catherine Blanchard se fait un point d’honneur à proposer un catalogue riche et varié, loin de la course à la nouveauté. Un effort qu’elle poursuit autant que les actions de médiation – dans et hors les murs – que lui a transmises son prédécesseur.
 
Surface : 90 m2
Références : 6000 livres
Retrouvez la librairie Formatlivre sur le web et sur Facebook

 
L’Escapade** – Oloron-Sainte-Marie (Pyrénées-Atlantiques)
 
Fort d’un fonds très nourri en sciences humaines et en littérature, et de plus en plus nombreux titres relatifs aux questions environnementales, L’Escapade accueille très régulièrement des rencontres avec des auteurs. Cédric Laprun, par son expérience en médiation culturelle, a également développé des partenariats avec les acteurs culturels locaux : L’Escapade participe ainsi aux salons du livre du territoire ou au festival de jazz d’Oloron.
 
Surface : 80 m2
Références : 7000 livres
Retrouvez la librairie L'Escapade sur le web et sur Facebook

 
L’Escampette** – Pau (Pyrénées-Atlantiques)
 
Librairie généraliste, L’Escampette a accueilli, avec l’arrivée de Jérôme Rivière et ses associés, un fonds dédié aux DVD. Outre les livres, l’établissement s’ouvre aux autres disciplines créatives. Des dédicaces en musique ont ainsi lieu et la librairie accompagne le cinéma Le Méliès sur des événements cinématographiques.
 
Surface : 70 m2
Références : 6000 livres
Retrouvez la librairie L'Escampette sur le web et sur Facebook
 


* Propos recueillis par Marie-Pierre Quintard
** Propos recueillis par Catherine Lefort