L’actu pro

11 03 2019

Les croyances populaires s’invitent à Livre Paris

Par Nathalie André


Les croyances populaires s’invitent à Livre Paris

Photos : "Sorcellerie et culte des fontaines en Limousins" de Gaston Vuillier & "Le rêve du sorcier" de Jean-François Gareyte / Maïade éditions & La Lauze éditions

Invitées le vendredi 15 mars à une table ronde autour des croyances populaires du XIXe siècle, vues sous le double prisme de l’histoire et de l’ethnographie, les éditions corréziennes Maïade et les périgourdines La Lauze, seront présentes tout l’après-midi à Livre Paris, sur le stand de la Région Nouvelle-Aquitaine.

La première avec trois ouvrages dont le très important Gaston Vuillier, Sorcellerie et culte des fontaines en Limousin et la seconde avec l’historien Jean-François Gareyte qui, suivant les traces de son personnage Antoine de Tounens, Roi d'Araucanie et de Patagonie, s’est aventuré depuis la Dordogne jusqu’aux terres amérindiennes des Mapuche, pour rédiger les deux tomes de l’incroyable Rêve du Sorcier.

 
Marie-France Houdart a fait des études de lettres à Nancy puis d’ethnologie à Paris. Installée en Corrèze depuis 1975 et tombée sous le charme de ce territoire et de son histoire, elle a créé Maïade, sa maison d’édition, en 2003, pour participer au défrichage des richesses mal connues du Limousin. Seize ans plus tard, plusieurs collections alimentent le catalogue d’ouvrages très documentés, richement illustrés et dont la ligne graphique particulièrement soignée s’attache à être accessible à tous les publics. Divers regards s’y croisent autour de préoccupations régionales certes mais surtout littéraires, ethnographiques et patrimoniales. Auteure elle-même de nombreux ouvrages (Des Andes au Limousin, Pays et paysans du Limousin, Comprendre le pays limousin, etc.), munie par ailleurs d’une très belle plume, elle a cœur de partager cette culture qui, appartenant à tous, doit revenir à tous.

À Livre Paris, pour faire écho aux préoccupations du moment, elle a souhaité orienter la rencontre autour des croyances et notamment celles que les femmes du Limousin avaient en charge, par deux ouvrages qu’elle a elle-même signés : C’est par les femmes : la terre, la mère, les filles en Limousin à̀ travers les temps (2015) et Gaston Vuillier, Sorcellerie et culte des fontaines en Limousin (2017). Le premier fait part des conditions patrimoniales uniques des femmes limousines jusqu’à il y a peu, à savoir que les terres se transmettaient par héritage de mères en filles et, qu’une fois marié, l’homme venait vivre sur les terres de son épouse. Le second se penche sur le culte des fontaines en Limousin et, entre autres, sur la place qu’y tenaient les guérisseuses, saintes et recommandeuses.


 

>> Livre Paris 2019 : 23 éditeurs néo-aquitains et de nombreuses animations <<


 
Pour ce, Marie-France Houdart a travaillé sur les récits et œuvres du peintre dessinateur Gaston Vuillier (1845-1915) - dont une grande partie se trouve au musée du Cloître de Tulle - venu s’établir en 1892 à Gimel, au retour de nombreux voyages. Dans la veine des artistes ethnographes dixneuvièmistes tels que Félix Arnaudin ou Léo Drouyn, Gaston Vuillier va s’installer et prendre le temps d’écouter tous les corps de métiers ainsi que toutes les légendes attachées au territoire qui l’entoure. Il relate ce qu’il a découvert dans deux reportages pour la revue illustrée Le Tour du Monde, parus en 1899 : « Chez les magiciens et les sorciers de la Corrèze » et, en 1901, « Le culte des fontaines en Limousin ». Ces somptueuses pages illustrées, associées aux œuvres et textes de l’artiste-reporter, ont permis à Marie-France Houdart de se plonger dans l’histoire universelle des cultes voués aux sources et fontaines guérisseuses, d’aussi loin que remontent leurs premières traces, en déroulant magistralement la manière dont l’église catholique se les ait réappropriés, en les réassociant à de nombreuses saints et saintes dotés de miracles divins, afin de mettre ainsi fin au paganisme et au polythéisme.
 
La maison d’édition La Lauze est plus ancienne. Elle a d’abord été (et est encore) une imprimerie mais quand on vit en Dordogne, à la croisée des grottes des Eyzies et des réhabilitations de Jean Nouvel, nombre d’histoires à publier ne cessent de venir frapper à la porte. Si bien que l’imprimeur est devenu éditeur en 1998. Depuis 2007, Éric Pedegaï a repris le flambeau ; la passion et les coups de cœur sont restés le carburant et le moteur. Au point que, mordu par l’incroyable histoire exhumée pendant les dix ans de recherche en archives de Jean-François Gareyte, il a publié deux tomes de 700 pages chaque, sur la vie unique et extraordinaire d’un juriste du Périgord devenu pendant dix-huit ans roi des Mapuche, Antoine de Tounens, roi d’Araucanie et de Patagonie (1860 à 1878). Invité sur France Culture en juin 2018, celui qui a ressucité cette histoire vraie explique qu’« Au départ, [c’est] une petite tombe dans le cimetière [périgourdin] de Tourtoirac. Quand, petit, on y venait en vacances, je voyais ce panneau : Tourtoirac 6 km – Tombe du roi d’Araucanie. […] À l’époque on disait qu’il s’agissait d’un farfelu, un mythomane, un exalté. Les années ont passé […] et, ayant fait des études d’histoire, je me suis demandé ce qu’on savait de vrai, s’il existait des sources historiques ».

Et des cartons entiers l’attendaient dans les archives militaires, policières et diplomatiques chiliennes, au Chili et en Argentine. Antoine de Tounens  a bien été roi d’Araucanie, le territoire alors encore indépendant des Mapuche, conservé de longues luttes contre les Incas d’abord puis contre les rois espagnols ensuite (traité de paix avec frontières signés en 1641). Le juriste de campagne devenu Franc Maçon, part, lui, en Amérique du Sud, soutenir les postrévolutionnaires qui veulent créer les républiques chiliennes et argentines. Il finira par défendre les amérindiens contre l’expansion territoriale de ces derniers. Mais le cœur de l’histoire, c’est le rêve étrange fait par Magnil, le chef mapuche, lui indiquant par l’entremise d’un esprit, la venue d’un roi, un blanc, pour les défendre et protéger leurs terres. Et c’est Antoine de Tounens qu’il voit arriver depuis sa montagne sacrée d’Araucanie. Afin de bloquer l’avancée sur leur terre, des Chiliens et des Argentins lorgnant l’accès au Pacifique, il les aidera à rédiger une constitution et à verrouiller légalement leurs frontières…

Jean-François Gareyte, qui n’en est pas à son premier ouvrage au long cours, puisqu’il a déjà publié aux éditions La Lauze deux ouvrages historiques conséquents Gouffier de Lastours (2002) et L’aube des Troubadours (2007), a exhumé-là une histoire aux multiples ramifications politiques, basées sur les croyances immémoriales d’un peuple qui a longtemps été libre et qui n’est plus aujourd’hui, selon les derniers recensements, qu’une poignée parsemée dans les Andes Chiliennes surtout, luttant sans fin contre les grandes fortunes et multinationales qui monopolisent ce qui était leur terre depuis la nuit des temps.
 

 
 
Sorcellerie et culte des fontaines en Limousins : L'eau, le diable, les saints : retour aux sources
Gaston Vuillier & Marie-France Houdart
Maïade éditions

164 pages 
Novembre 2017 
ISBN : 978-2-916512-37-2 
22,5 euros
 

Le Rêve du sorcier : Antoine de Tounens, Roi d'Araucanie et de Patagonie
Tome 1
Jean-François Gareyte
Préface de Pierre Mollier
La Lauze éditions

720 pages
Avril 2016
ISBN : 978-2-35249-052-4
34 euros
 


Le Rêve du sorcier : Antoine de Tounens, Roi d'Araucanie et de Patagonie
Tome 2
Jean-François Gareyte
Préface de Bruno Fuligni
La Lauze éditions

768 pages
Juin 2018
ISBN : 978-2-35249-057-9
34 euros

 

Tout afficher

  • Les rencontres sur le stand Nouvelle-Aquitaine à Livre Paris
    Rencontres auteurs-éditeurs autour de la sorcellerie avec les éditions Maiade et La Lauze.
    Vendredi 15 mars, pavillon 1, stand F83

     
    • 13 h 30-15 h : les éditions Maïade
    Catherine Taillandier (chroniqueuse littéraire) présente :
    Des mots, leurs couleurs et leurs sources de Robert Clément.
    • 15 h-17 h  30 : les éditions La Lauze
    Rencontre avec l’auteur Jean-François Gareyte pour les deux tomes de Le Rêve du sorcier : Antoine de Tounens, roi d’Araucanie et de Patagonie.
    • 17 h 30-19 h : les éditions Maïade
     Présentation par Marie-France Houdart de ses livres Sorcellerie et culte des fontaines en Limousin et C’est par les femmes... la terre, la mère, les filles en Limousin à travers les temps (sur la place particulière des femmes en Limousin).
     

    >> Livre Paris 2019 : 23 éditeurs néo-aquitains et de nombreuses animations <<