En vue 2018

26 02 2018

Le Bleu du ciel, 30 ans de créations et de transmissions

Propos recueillis par Nicolas Rinaldi


Le Bleu du ciel, 30 ans de créations et de transmissions

Photo : Frédéric Desmesure/ Festival Ritournelles 2017

Le Bleu du ciel fête son trentième anniversaire tout au long de l’année 2018 et dès le 2 mars avec un après-midi pour « rendre visible la poésie en Nouvelle-Aquitaine » au siège bordelais de la Drac. Didier Vergnaud, fondateur de la maison d’édition libournaise, revient sur trente années de créations et de transmissions.

 
Il y a 30 ans, vous lanciez « L’Affiche, revue murale de poésie », exposée dans les médiathèques, les universités, les centres d’arts et dans la rue. Textes et images forment alors ensemble des œuvres nouvelles qui se lisent dans l’espace public et qui sont devenues la marque de fabrique du Bleu du ciel…
 
Cela reste le seul projet en France de littérature dans l'espace public, pensé sur du long terme et en relation avec les arts plastiques. On écrivait pour ce lieu, il a provoqué l’écriture, il la reçoit. L’Affiche est une catégorie à part de poème, fait sur mesure pour l’hybridation de la lecture avec l’espace social. Il aura fallu un siècle pour renverser la proposition de Pierre Albert-Birot, de poème affiche jamais affiché, en affiche poème représentant un nouveau genre littéraire en situation. 
 
La première série d’affiches de poésie 1990/2010 se poursuit - depuis 2016 - par une autre série, « Littératures publiques », au rythme de cinq parutions par an. Toujours sur le même principe mais nous invitons, en plus des poètes, des romanciers, des philosophes, des auteurs de théâtre. Il s’agit de s’ouvrir toujours plus aux lieux d’usages et de situations dans le champ social. Parmi les créations récentes, l’affiche réalisée avec le texte du philosophe Mathieu Potte-Bonneville sur les insomnies, avec l’artiste et écrivain Pierre Mabille.

 
Les affiches ne constituent pas l’essentiel de l’activité des éditions Le Bleu du ciel, qui proposent aujourd’hui une offre fortement diversifiée (poésie, art contemporain, ebooks…). Pourquoi avoir développé ces activités ?
 
Elles représentent la création d'aujourd'hui dans sa diversité, avec des matériaux et des supports différents. L'écriture contemporaine fonctionne comme une tête chercheuse qui se libère des contraintes historiques. C'est la direction et l'engagement qui compte. La poésie actuelle devient le lieu des expérimentations au carrefour des autres expressions artistiques. Je parle à ce propos de « poésie augmentée ».

 

"C'est la direction et l'engagement qui compte."

 
L’ensemble des propositions cimente le développement des relations plus ou moins cachées qu’elles entretiennent. Nous voulons faire se rencontrer des choses qui ne se connaissent pas encore. Ensuite, les frontières entre ces différentes choses sont fines, poreuses, parfois mal définies, ou en cours de recomposition.
 
 
Des actions d’éducation artistique et culturelle sont également menées par Le Bleu du ciel…
 
Le sens est fort de rencontrer et de faire créer des élèves, pour qui la littérature et l'art restent des notions éloignées de leur quotidien. En peu de temps, de façon concentrée, nous apportons la preuve que la création et la vie jouent le même jeu. Et qu'il faut par ce biais prendre en compte d'autres vies que la sienne. 
 
Pour qu’un atelier avec un auteur donne un bon résultat en matière de qualité de création, et exploitable en vue d’une production, il faut trois séances minimum, ce qui est peu quand on y pense. Des expériences récentes avec des collégiens de Coutras, avec des élèves en filière professionnelle coiffure à Cenon, ont abouti à la réalisation d’étiquettes verbales en situation dans la ville de Coutras et à des affiches grands formats installées dans le centre de Cenon. À chaque fois nous essayons de nouvelles formules, bientôt à Libourne avec Charles Pennequin et le projet « Éditer la ville », à Angoulême et Soyaux avec David Christoffel pour « Fanfare verbale ».

 

"Cette année anniversaire est dédiée à Paul Otchakovsky-Laurens."

 
 
Tout au long de l’année 2018, Le Bleu du ciel organise des événements pour célébrer ses 30 ans. Le lancement officiel a lieu le 2 mars avec des performances de Charles Pennequin, Édith Azam ou Pierre Mabille…
 
Nous serons au siège de la Drac Nouvelle-Aquitaine à Bordeaux dès 14h00 pour un après-midi retraçant le parcours du Bleu du ciel, avec ses nombreuses actions, sous le titre générique de "Rendre visible la poésie en Nouvelle-Aquitaine". Toutes les faces de notre travail seront évoquées. Cette année anniversaire est dédiée à Paul Otchakovsky-Laurens, j'évoquerai sa mémoire en ouverture.
 
 
Que prévoyez-vous pour éviter la crise de la trentaine ?
 
Une bonne dose de pixels pour le chantier numérique des "Affiches animées", courtes vidéos dans lesquelles le son est remplacé par des textes littéraires, à destination des nombreux écrans publics et privés. Des prototypes viennent d'être réalisés avec l'artiste Michel Herreria, en coproduction avec l'Université de  Droit de Toulouse Capitole 1.
 
Autre source d'énergie contre la morosité générale et tenace : la création d'un groupe de "rock bruitiste textuel" avec Mathias Pontévia à la batterie horizontale, Frédéric Desmesure à la guitare électrique et moi-même à la voix. 
 

Tout afficher