En vue 2019

23 07 2019

La Voix des lecteurs, un prix littéraire accessible à tous !

Propos recueillis par Anaïs Rumeau


La Voix des lecteurs, un prix littéraire accessible à tous !

Photo : Solenn Gantheil / ALCA Nouvelle-Aquitaine

Pour la quatrième année consécutive, La Voix des lecteurs, prix littéraire organisé par ALCA primant des auteurs néo-aquitains, est rendu accessible à tous grâce à l'adaptation sur support audio des livres en lice par la médiathèque de l'association Valentin Haüy. Cette association nationale, œuvrant auprès des personnes déficientes visuelles depuis cent trente ans, offre, parmi de nombreux autres services, la possibilité aux personnes mal ou non-voyantes de lire toujours plus d'ouvrages. Alexandre Martre, bibliothécaire à la médiathèque Valentin Haüy et chargé du développement des partenariats avec les bibliothèques publiques, revient sur l'importance de l'engagement de cette association et ce, depuis l'édition de 2016.

 
L'association Valentin Haüy propose notamment un accompagnement aux personnes déficientes visuelles dans leur quotidien, mais aussi de l'aide au logement, à la formation, une aide juridique et sociale, et de la vente de matériel adapté ; son champ d'action est très large. Ainsi, quelle est la place de la médiathèque au sein de l'association ? Quels objectifs vise la médiathèque en adaptant des prix littéraires tels que la Voix des lecteurs ?
 
La médiathèque a une place importante au sein de l'association Valentin Haüy. Elle existe en tant que telle, à la suite de la fusion des bibliothèques braille et sonore, depuis 2009. Nous estimons que le nombre de bénéficiaires potentiels en France s'élève à 1,7 million de personnes mais pour l'instant seules 8 800 sont inscrites à la médiathèque. Ce nombre est cependant en forte augmentation depuis la loi relative à la Liberté de la Création, à l'Architecture et au Patrimoine, qui élargit considérablement le panel de nos lecteurs*.  
 
Le prix de la Voix des lecteurs nous permet de nous faire connaitre encore davantage et, à la suite de son adaptation et de sa présentation auprès de nos différents comités et bibliothèques partenaires implantés en région Nouvelle-Aquitaine, a rencontré un franc succès auprès de nos abonnés. L'objectif est de faire en sorte que les prix littéraires soient le plus inclusifs possible, c'est pourquoi nous adaptons les livres en format audio afin qu'ils soient accessibles au plus grand nombre. Nous nous efforçons également de rendre les livres adaptés disponibles le jour de leur sortie en librairie ; c'est le cas notamment pour la rentrée littéraire, le Prix Goncourt, le Prix Femina, etc. Nous rendons aussi accessibles les livres pour un public plus jeune, comme par exemple le Prix des Incorruptibles, qui touche différentes tranches d'âges. Le but est que tout un chacun puisse être lecteur voire jury, comme dans le cadre de la Voix des lecteurs.
 
 
L'association Valentin Haüy, centralisée à Paris, est représentée localement grâce à des comités implantés partout en France. Comment fonctionne la médiathèque ? Comment peut-elle être accessible par tous ses bénéficiaires, à tout moment et en tout lieu ?
 
Nous disposons aujourd'hui de 38 000 ouvrages adaptés en version audio, en plus des 20 000 en version braille. Les livres sont lus soit par des bénévoles à leur domicile ou directement à la médiathèque, soit par une voix de synthèse. Cette dernière solution nous permet de gagner un temps précieux, l'enregistrement par voix humaine nécessitant une concentration importante et fatigante du lecteur, ainsi que des conditions de silence propices à la bonne écoute du livre audio. Nous établissons également des partenariats avec nos homologues en Belgique, en Suisse ou au Canada, afin d'étoffer notre offre.
 
Nos lecteurs peuvent se procurer les ouvrages, en version audio comme en braille, de trois façons différentes : en venant les emprunter à la médiathèque qui se situe à Paris, en les recevant sur CD ou en volumes imprimés à leur domicile, ou en les téléchargeant sur Éole, notre médiathèque en ligne. Ce service est entièrement gratuit, nous ne demandons aucune adhésion ou contribution à nos bénéficiaires.
 
 

"Les personnes empêchées de lire peuvent d’ores et déjà télécharger, après inscription gratuite sur la médiathèque en ligne Éole, les cinq livres en lice cette année."

 
 
Comment sélectionnez-vous les livres à adapter ? Avez-vous de nouveaux projets d'adaptation de prix littéraires ?
 
Nos commanditaires peuvent être tout simplement nos comités AVH implantés sur toute la France, les bibliothèques municipales ou encore les particuliers inscrits à la médiathèque Valentin Haüy. À ce moment-là, nous leur envoyons l'ouvrage souhaité gravé sur CD à leur domicile et nous le mettons également à la disposition de tous, en téléchargement sur notre médiathèque en ligne.
 
À ce jour, nous n'avons pas de nouveau projet en cours concernant un prix littéraire local comme celui de la Voix des lecteurs. Même si nous nous efforçons de rendre la littérature accessible au plus grand nombre, nous sommes limités par les moyens matériels, humains et financiers, ce qui nous oblige à sélectionner les partenariats. Cependant nous restons bien sûr à l'écoute de toute proposition éventuelle.
 
En attendant de devenir jury lors de la dixième édition du prix La Voix des lecteurs en 2020, les personnes empêchées de lire peuvent d’ores et déjà télécharger, après inscription gratuite sur la médiathèque en ligne Éole, les cinq livres en lice cette année. Elles pourront écouter Prendre et perdre de Jean-François Mathé, Chafouine d'Alain Galan et Scalp de Cyril Herry, tous trois lus par des bénévoles, ainsi que Le Cavalier de Derek Munn et La Tristesse des femmes en mousseline de Jean-Daniel Baltassat, disponibles en voix de synthèse.
 
 
 
* La loi relative à la Liberté de la Création, à l'Architecture et au Patrimoine du 6 juillet 2016, qualifie toute personne empêchée de lire parmi celles présentant des troubles visuels mais également des troubles moteurs impliquant des difficultés à manipuler un livre, ou encore des troubles cognitifs, tels que la dyslexie, la dysorthographie, la dysphasie, la dyspraxie.
 

Tout afficher