Éditeur néo-aquitain

11 12 2019

La seconde vie de Scaf le phoque

Par Aline Chambras


La seconde vie de Scaf le phoque

Photo : Amis du Père Castor

Grâce à l'association des Amis du Père Castor, sise à Meuzac, en Haute-Vienne, les tout premiers albums du Père Castor, parus entre 1931 et 1945 sont aujourd'hui réédités. C'est le cas de Scaf le phoque.

Retour aux sources pour la littérature jeunesse. Depuis 1996, l'association des Amis du Père Castor  met tout en œuvre pour faire vivre l'esprit Père Castor. Via notamment la réédition des premiers ouvrages en version fac-similé. Créée par François Faucher, le fils de Paul Faucher, le fondateur des albums du Père Castor, l'association est aujourd'hui présidée par Anne-Catherine Faucher, la petite-fille de Paul Faucher. Depuis août 2019, c'est Scaf le phoque, édité pour la première fois en 1936 qui est de nouveau disponible en librairie. Une réédition précieuse, couverture cartonnée et couleurs originelles, qui rappelle combien les albums du Père Castor sont intemporels.
 
Quelque part sur la banquise et dans les mers glaciales du Groenland, Scaf le phoque et ses congénères jouent, pour se nourrir, au "hareng ball" ou au "plume-plonge",  quand ils ne fuient pas les attaques des requins, des morses, des ours blancs ou des hommes. Aux Esquimaux qui tuent les phoques pour se nourrir et s'habiller, en chantant leur reconnaissance, succèdent d'autres humains, "les hommes blancs", venus en trois-mâts. Armés de gourdins, ils frappent aveuglément et sèment la terreur. Jusqu'à ce que les phoques les entraînent au cercle des tempêtes.
 
Scaf le phoque s'inscrit totalement dans la ligne défendue par Paul Faucher, le créateur des albums du Père Castor, quand il lance en 1934 la collection Le roman des bêtes : "Donner à une histoire de 36 pages le relief d’un petit roman, faire aimer les personnages, montrer comment ils mènent leur lutte pour la vie, évoquer le milieu naturel dans lequel ils évoluent, sans ralentir le mouvement dramatique, sans recourir à la description, et ce qui est le plus ardu : donner la sensation de l’écoulement du temps, voilà ce qui a été tenté, par exemple, dans Le Roman des bêtes"1. Scaf le phoque est le cinquième tome de cette collection2, qui aspire, à l'instar de tous les livres du Père Castor, à sensibiliser les enfants "à la poésie du réel et au merveilleux de la nature".
 
 

"Avec Scaf le phoque, le duo Lida-Rojan donne vie à un récit épique, à mi-chemin entre le conte et le documentaire, doté d'une morale résolument avant-gardiste."

 
 
Comme les autres volumes de cette collection, Scaf le phoque est écrit par Lida, de son vrai nom Ludmila Durdikovà et illustré par Rojan, pour Feodor Rojankovsky. La première, éducatrice et auteure tchèque, et épouse de Paul Faucher, est une adepte du mouvement de l'éducation Nouvelle, qui prône, à l'instar de la ligne éditoriale du Père Castor  une participation active des individus à leur propre formation. Le second est un artiste et illustrateur russe qui fait preuve d'une grande dextérité à dramatiser les situations en donnant à ses dessins mouvement et lumière. Avec Scaf le phoque, le duo Lida-Rojan donne vie à un récit épique, à mi-chemin entre le conte et le documentaire, doté d'une morale résolument avant-gardiste. Comme le disait Marc Soriano, philosophe et grand spécialiste de la littérature pour enfants, les publications du Père Castor ont eu une influence considérable sur la littérature jeunesse : "Sans elles rien de ce qui a suivi ou qui suivra encore n'aurait été possible". 
 

Scaf le phoque, de Lida Durdikova Rojankovsky
Les Amis du Père Castor

Collection Le roman des bêtes  
21 août 2019
36 pages
9,90 euros
ISBN : 9-782914-49543-1

 

 
 


L'association Les Amis du Père Castor

En 1996, François Faucher, qui a succédé à son père Paul à la tête des éditions du Père Castor, prend sa retraite et fonde dans le même temps l'association des Amis du Père Castor. Installée à Forgeneuve à Meuzac, en Haute-Vienne, là où Paul Faucher s'était replié en 1940 avec une petite équipe éditoriale, elle se donne pour objectif principal de "préserver l'héritage éditorial en s’appuyant sur les archives et de faire perdurer, au travers de la réédition de fac-similés, la mission éducative qui s’y rattache". Une cinquantaine d'ouvrages, dont l'ABC du Père Castor illustré par Rojan, Je fais mes jouets avec des plantes ou encore La vache orange de Nathan Hale, a ainsi été rééditée. L'association des Amis du Père Castor est également à l'origine de la création de la médiathèque intercommunale du Père Castor, inaugurée en  2006, toujours à Forgeneuve (Meuzac). Cet équipement réunit une médiathèque de proximité ouverte à tous les publics et un lieu qui rassemble les archives (1921-1967) de Paul Faucher, ouvert sur rendez-vous à un public de professionnels. Outre tous les originaux, dessins et textes, ces archives comptent des enregistrements de Paul Faucher lors de conférences, ou encore sa correspondance, avec notamment, des éducateurs, psychologues, intellectuels et auteurs de l'époque. Depuis novembre 2017, ces archives ont été classées au registre international de la Mémoire du monde par l'UNESCO. À côté de la médiathèque, un "terrain d'aventure", avec labyrinthe végétal, rallye, animations, découverte de la nature, etc., est proposé aux scolaires.
 
En 2020, les Amis du Père Castor rééditeront Ribambelles, illustré par Hélène Guertik et Nathalie Parain ; Des papillons, illustré par Angèle Malclès et six albums de la collection Petits Castors, illustrés par Pec, dont Les deux bossus.
 

Plus d'informations sur les Amis du Père Castor :  www.perecastor.fr
 
 
 
1La mission éducative des albums du Père Castor : texte de la conférence prononcée à Girenbad, près de Zurich, le 18 mai 1957 par Paul Faucher.
2La collection Le roman des bêtes compte par ordre chronologique : Panache l’écureuil (1934) ; Froux le lièvre (1935) ; Plouf canard sauvage (1935) ; Bourru l’ours brun (1936) ; Scaf le phoque (1936) ; Quipic le hérisson (1937) ; Martin pêcheur  (1938) ; Coucou (1939). Les Amis du Père Castor ont réédités les huit titres de cette collection, écrits par Lida et illustrés par Rojan.