Auteur aquitain

05 05 2015

La Revalorisation des déchets

Par Frédéric Lacoste


La Revalorisation des déchets

La Revalorisation des déchets de Sébastien Gendron, Albin Michel.
Quand les épigraphes sont empruntées successivement à Freud, Sophocle et Claude François, le lecteur peut s’attendre à tout. Il aura d’ailleurs raison, même si la fantaisie trash, l’humour décapant et la noirceur débridée qui font la force de ce roman ne sont jamais gratuits. Le personnage principal, Dick Lapelouse, est un dur à cuire. Un tueur qui ne fait pas dans le sentiment. Il étrangle, noie, disperse et éparpille ses victimes sans la moindre accélération du rythme cardiaque ni goutte de sueur. Créateur du premier discount planétaire de tueurs à gage, il cherche à « faire place nette ». Entendez par là qu’il contribue à débarrasser de la surface de la terre quelques ordures ordinaires profitant de leur position de surplomb pour rendre impossible la vie des plus faibles : « Le monde étant peuplé d’un nombre accru de connards, il n’y avait aucune raison de les laisser dominer une classe désignée comme inférieure sans y mettre bon ordre. » Cette dialectique pourrait faire de Lapelouse une sorte de justicier radical, quelque part entre un Zorro de Tarantino et un Batman smicard. Sauf que lui en réfute énergiquement l’appellation.
Flanqué d’une secrétaire fan de Cloclo, choisie pour son absence de sex-appeal, et d’un voisin psychanalyste enclin à mettre le doigt là où ça fait mal, notre nettoyeur développe dans son cabinet du boulevard Wilson une affaire plutôt florissante. Les missions s’enchaînent avec leur lot de rebondissements bien dosés, jusqu’au jour où un nouveau client l’entraîne à Lisbonne sur la piste d’un dénommé Ramón Suñer Llanos, présenté comme l’incarnation du Diable…

Tout afficher

  • Références du livre
    La Revalorisation des déchets
    Sébastien Gendron
    Éditions Albin Michel
    www.albin-michel.fr
    13,8 x 20,5 cm ; 377 p. ; Isbn : 978-2-226-31464-2 ; dépôt légal : février 2015