Éditeur aquitain

24 08 2016

La poésie de Jean-Marc Fournier

Par André Paillaugue


La poésie de Jean-Marc Fournier

Une parole et une pensée en devenir

En vers libres et parfois en prose, l’ouvrage a été écrit entre 2012 et 2015. Chacun des poèmes s’y avère fidèle au titre du livre et à la calligraphie de couverture par François Cheng. En relation avec la culture chinoise − le vide et le souffle − et un parti-pris d’expression proche de ce qu’a jadis esquissé sinon fondé le phénoménologue Mikel Dufrenne*, chaque poème ausculte le rapport intime au monde et à la nature qu’instaurent la condition et le vécu réflexif de la commune humanité. Celle-ci, ayant d’indéfectibles liens au monde tissés par le langage et l’activité symbolique, se trouve en porte-à-faux, dans un dedans-dehors, face à une nature ambivalente constituant son sol et son horizon changeant.
Il ne s’agit pas ici de romantisme entaché de morale convenue et de rhétorique de l’héroïsme, mais de ressaisie de ce dont « l’âge de fer » de l’inflation langagière et technologique − la trop prosaïque « prose du monde » − tend à nous priver de manière mutilante. En une trame toute en finesse signifiante et critique, se renvoient les thématiques des saisons, du végétal, de l’animal, des cycles météorologiques et cosmiques, celles de la mort, de la femme et de l’amour. Le poème nous y montre la possibilité fragile d’un perpétuel renversement du désespoir. C’est là le fruit vivant de l’attention méditative à ce que nous offre sans cesse le versant du naturel, réponse salvatrice aux dangers d’un monde défiant les ressources cardinales de la sensibilité et de l’amitié.
 
* Le poétique, Mikel Dufrenne, PUF, Paris, 1963.

Un peu de parole dans un âge de fer (Pour un chant odeur de nouveau-né) de Jean-Marc Fournier, Éditions des Vanneaux.
 

Tout afficher

  • Références du livre
    Un peu de parole dans un âge de fer
    (Pour un chant odeur de nouveau-né)
    Jean-Marc Fournier 
    Éditions des Vanneaux / https://editionsdesvanneaux.wordpress.com
    Illustration de couverture : encre de François Cheng,
    22 x 14 cm ; 138 p. ; broché ; 15 € ; Isbn : 978-2-37129-065-5 ; juin 2016