L’actu pro

30 01 2019

La Colline aux livres à Bergerac : Caroline Dieny et Baptiste Gros lauréats de la bourse Lagardère

Par Nicolas Rinaldi


La Colline aux livres à Bergerac : Caroline Dieny et Baptiste Gros lauréats de la bourse Lagardère

Photos : La Colline aux livres - Nicolas Rinaldi / ALCA Nouvelle-Aquitaine

Six mois après la reprise de la librairie bergeracoise soutenue dans le cade du Contrat de filière « Livre en Nouvelle-Aquitaine », Caroline Dieny et Baptiste Gros décrochent la bourse Libraire de la fondation Jean-Luc Lagardère, à hauteur de 30 000 euros.

 
« C’est une sacrée reconnaissance, on nous considère en quelque sorte comme les meilleurs jeunes libraires de France ! » Baptiste Gros peut s’enthousiasmer de la nouvelle : il vient, avec sa compagne Caroline Dieny, de recevoir ce mardi 29 janvier la plus prestigieuse des bourses accordées à un libraire. Dotée d’une enveloppe de 30 000 euros, elle est attribuée par la fondation Jean-Luc Lagardère à un jeune professionnel qui souhaite créer ou développer une librairie.
 
Le jury a été convaincu par les « grands projets » que prévoit La Colline aux livres cette année, notamment la transformation d’un niveau inférieur de près de 100 m2 afin d’accueillir du public. Mais aussi par l’abnégation de ses propriétaires : afin de reprendre la librairie avant le départ au début de l’été de Coline Hugel, ils n’ont eu que quatre mois pour monter leur projet financier.
 
Caroline Dieny et Baptiste Gros ont sollicité des acteurs institutionnels, qui ont apporté près d’un tiers des fonds. Ils ont ainsi reçu des aides de l’ADELC, l’Association de Développement de la Librairie de Création, et du Centre national du Livre. Mais aussi de la Région Nouvelle-Aquitaine et la Drac Nouvelle-Aquitaine, dans le cadre du Contrat de filière « Livre en Nouvelle-Aquitaine ».

 

"Répondre aux envies de tout le monde tout en transmettant [leur] goût pour la littérature."


« La constitution du dossier auprès de la Région et de la Drac a été fortement facilitée par l’accompagnement d’ALCA », note Baptiste Gros. Ce sont ainsi 21 000 euros, soit un quart des aides perçues, qui ont été attribués pour l’achat de stock et l’investissement informatique. Sans ce soutien, la reprise de la librairie aurait été « faisable » mais « cela [les] aurait mis en difficulté en matière de trésorerie », conclut l’ancien responsable de la licence pro Métier de librairie à l’INFL de Montreuil.
 
S’ils ont conservé l’équipe, Caroline et Baptiste ont retravaillé l’aménagement de l’établissement. Grâce à un fonds conséquent et un parcours repensé, ils veillent ainsi à « répondre aux envies de tout le monde tout en transmettant [leur] goût pour la littérature », explique Caroline Dieny, qui a auparavant dirigé plusieurs rayons dans de grandes librairies parisiennes. Avec la bourse de la fondation Jean-Luc Lagardère, les lauréats peuvent entrevoir encore plus sereinement les prochains mois, marqués par les travaux mais pendant lesquels La Colline aux livres continuera d’accueillir le public et de proposer des rencontres.


La Colline aux livres sur le web : https://www.facebook.com/librairielacollineauxlivres/