Éditeur aquitain

03 07 2014

L'arrache

Par Patricia Boisvin


L'arrache


L’arrache de Roseline Delacour aux Éditions Delphine Montalant.

Gabriel est un écorché vif, paria et délinquant. Ses braquages l’ont conduit à passer de nombreuses années dans la prison des Chaumettes. Son expérience dans le monde carcéral a développé à la fois sa force et sa sensibilité.
Muni d’un appareil photo, trouvé dans les affaires d’un compagnon de cellule mort, il saisit et immortalise tout ce qui ne se voit pas, « à l’arrache », cueille ces instants avant qu’ils ne se sauvent. La photo devient un véritable refuge pour Gabriel qui prend conscience, à travers la voix de l’auteure, que ce que l’on ne voit pas est beaucoup plus vaste que ce que l’on voit.
Les photos de Gabriel séduisent. Il reçoit rapidement des propositions pour exposer son œuvre dans une galerie. C’est au cours d’un de ces rendez-vous professionnels qu’il rencontre Rosalie, dont on ne sait presque rien si ce n’est qu’elle est « belle à crever » avec « une aura grande comme ça. ». L’on devine cependant, qu’elle va changer sa vie.
Gabriel n’est certainement pas un ange, juste un être humain attachant, que l’on sent solidaire envers ses compagnons de cellule puis généreux lorsqu’il recueille Paulo, un sans domicile fixe.
Le narrateur n’emploie jamais le « je » et le verbe prédomine sur son sujet. Le style de l'auteure est aérien, l’écriture aérée et  sa poésie nous emporte.
L’arrache est le troisième livre de Roseline Delacour, qui est aussi peintre, photographe et réalisatrice de courts-métrages et de documentaires.

Tout afficher

  • Références
    L’arrache
    Roseline Delacour
    Éditions Delphine Montalant
    Les Ourmes – Chemin des Geais
    33340 Queyrac
    http://editions-delphine-montalant.blogspot.fr
    21 x 15 cm ; 88 p. ; 12 € ; Isbn : 978-2-915779-18-9 ; Fév. 2014