Actualités > En vue 2014

06 06 2014

L’Aquitaine se livre… c’est parti !

L’Aquitaine se livre… c’est parti !

Écla

Du 5 au 14 juin, les libraires indépendants d’Aquitaine invitent des éditeurs, des auteurs et des artistes à fêter le livre à l’occasion de soirées et de rencontres. Lectures, performances, concerts, expositions, ateliers et animations pour petits et grands, autant de moments d’échanges très conviviaux et festifs que le public aquitain pourra déguster tout au long de ces dix jours à travers l’Aquitaine.

L’Aquitaine se livre est une manifestation portée par l’Association des libraires atlantiques en Aquitaine

La soirée d’inauguration a eu lieu le 5 juin à la librairie Caractères de Mont-de-Marsan (Landes) avec un concert exceptionnel d’Hantcha, voix profonde et grave, une texture sensuelle et envoûtante, mélange de miel et de gingembre, un jeu de guitare percussif et coloré...

« Une soirée merveilleuse avec deux épisodes musicaux avec Hantcha, et entre les deux concerts, une présentation de L’Aquitaine se livre auprès d’un public très attentif aux interventions des principaux partenaires locaux, départementaux et régionaux de la manifestation1, un public conscient de l’importance et de la richesse des librairies indépendantes mais aussi très conscient des difficultés que celles-ci rencontrent au quotidien.
En deuxième partie de concert, les 70 personnes présentes ont même chanté avec les musiciens. Vraiment une merveilleuse soirée, très applaudie ! »
Anthony Clément, responsable de la librairie Caractères.
 
Et le programme continue en Dordogne, en Gironde, en Lot-et-Garonne, en Pyrénées-Atlantiques, peut-être dans une librairie près de chez vous…
 
1. Allocutions de : Anthony Clément, librairie Caractères, Élisabeth Meller-Liron de la DRAC Aquitaine, Coline Hugel, présidente de l’Association des Libraiires Atlantiques, Cristel Chapin, Fédération des éditeurs et producteurs phonographiques indépendants d’Aquitaine (Feppia).

Le programme continue en Dordogne, en Gironde, en Lot-et-Garonne, en Pyrénées-Atlantiques, et peut-être dans une librairie près de chez vous… Découvrez le programme ici.

Librairie Olympique / Bordeaux

La fête continue…
Le 9 juin à la librairie Olympique, le public est venu nombreux assister à la performance de Didier Delahais, autour de la lecture de son ouvrage Faut voir, publié aux éditions Moires et d’un texte inédit qui sera publié en 2015 chez le même éditeur. La performance avait pour scène la petite cour derrière la librairie – lieu insolite et intime – parfaitement adapté à cette lecture.
 
«  Je travaille avec les éditions Moires, depuis maintenant quelques années, j’ai eu l’occasion de les présenter à Escale du livre à Bordeaux et à Lire en Poche à Gradignan. J’essaie de promouvoir, d’aider de jeunes maisons d’édition, j’estime que cela fait partie de mon métier et c’est une volonté de ma part. Ensuite c’est une question d’affinités, et même de complicité. J’ai gardé un souvenir inoubliable d’un spectacle donné par Didier Delahais il y a une quinzaine d’années dans un petit théâtre près de la Victoire. Il s’y dégageait une poésie extraordinaire… J’étais enthousiasmé à l’idée d’organiser cette soirée avec les éditions Moires et avec Didier Delahais qui entre temps est devenu écrivain et a publié un livre – Faut voir – chez eux. Le public a beaucoup apprécié ce « temps suspendu » autour d’un texte fort. »


Confluences a fêté ses 20 ans à La Machine à lire

Le 18 juin dernier, la Machine à lire a accueilli les éditions Confluences pour fêter leur 20e anniversaire. De nombreux amateurs et passionnés de livres se sont joints à la soirée et ont entouré Éric Audinet le créateur de la maison d’édition bordelaise de littérature, de régionalisme, l’art de vivre et de patrimoine.
L’éditeur est revenu sur ces vingt ans d'édition, parsemant cette rétrospective d'anecdotes et de noms qui comptent aujourd'hui et ont compté hier dans cette aventure éditoriale, allant de Pierre Veilletet, William Margolis, Emmanuel Hocquard en passant par Jean-Paul Michel ou Anne-Marie Cocula, présente pour l'occasion. À ses côtés, Éric des Garets, le maître de cérémonie, et des auteurs « maison » qui ont lu des extraits de leurs ouvrages : Une ville bâtie en l'air par Jean-Marie Planes, La huitième couleur par Yves Harté, La formule Bardey d’Alain Ricard.
 
Deux questions de Lise Gallitre d’Aqui !
 
Lise Gallitre – À l'occasion de cet anniversaire, vous avez présenté lors de cette soirée un ouvrage revenant sur vingt ans d'édition, comment avez-vous conçu et réalisé ce livre ?
Éric Audinet – On a voulu envisager ce retour sur vingt ans d'édition et de livres à l'image des ouvrages que nous publions. Sous le titre La fabrique du catalogue, 20 ans d'édition 1994-2014, notre projet a été de ne pas présenter un simple catalogue mais un objet vivant, correspondant à la variété de nos publications. Ce livre est à destination des bibliothèques et des librairies pour que ces dernières aient, en un seul volume, l'intégralité de nos titres et de nos références. Depuis 1994, les éditions Confluences ont édité un peu plus de 300 titres. Pour la première partie de ce livre anniversaire, nous avons alors fait un choix de 80 ouvrages édités depuis 1994 en mettant en avant couverture et première page, un petit avant-goût en somme, chacun des ouvrages choisis obéissant à un ordre alphabétique pour le côté pratique et efficace de l'inventaire. La seconde partie correspond davantage à un catalogue puisque nous avons recensé et référencé toutes nos publications depuis 20 ans, tous genres confondus, de la littérature générale aux biographies en passant par les livres consacrés au régionalisme et au patrimoine régional. L'idée de passer de Molinier à Chaban d'un coup de pages me plaît et, je le pense, correspond à la variété et à l'identité de notre ligne éditoriale.
 
L.G. – Quel regard portez-vous aujourd'hui sur ces vingt ans d'édition en Aquitaine ?
E.A. – Si je devais résumer ces vingt dernières années chez Confluences, je dirais tout d'abord que c'est une formidable aventure humaine. Quand j'ai créé les éditions en 1994, c'est plutôt la littérature qui m'intéressait et, au fil du temps et des rencontres, ma ligne éditoriale initiale s'est ouverte, enrichie d'autres domaines, allant d'une collection intitulée le « Pôle savoir » à de nombreux ouvrages consacrés au patrimoine aquitain. Qu'il s'agisse des œuvres complètes de Félix Arnaudin, de la publication du livre de Jean-Marie Planes, Une ville bâtie en l'air, de la collection « la Forme de Bordeaux » ou du plus récent Crise de Bernard Duché, les belles rencontres, l'ancrage régional et l'exigence éditoriale ont fait l'identité des éditions Confluences. D'un point de vue plus général, je dis toujours que l'édition est en état de crise permanent, faisons alors de notre mieux pour continuer !

http://www.editionsconfluences.com