Éditeur aquitain

08 07 2014

Formulaire : Aphorismes

Par Olivier Desmettre


Formulaire : Aphorismes


Formulaire : Aphorismes d’Olivier Hervy, éditions Pierre Mainard.
 
Avant tout, il faut dire le plaisir de tenir ce livre élégant, à la couverture d’un rouge magnifique, car cela faisait trop de temps que les éditions Pierre Mainard ne nous avaient pas donné de nouvelles – ni d’aphorismes d’ailleurs, ni de haïkus ni de contes non plus. Or, depuis sa création en 1999, deux choses animent par-dessus tout la maison Pierre Mainard : publier des formes brèves et entretenir avec ses auteurs des liens d’amitié, partant de fidélité. Aussi, après cette trop longue absence, il ne faut pas s’étonner de pouvoir lire, dans le même temps que paraissent Le Vent des lanternes, haïku de Pierre Peuchmaurd et Le Ciel & autres contes, d’Anne-Marie Beeckman, un deuxième recueil d’Olivier Hervy, après Expertise publié en 2007 (le troisième en réalité pour l’auteur, Agacement mécanique étant paru en 2012 aux éditions L’Arbre vengeur). D’un recueil d’aphorismes ­­– courte phrase cultivant une densité qui défie l’intelligence et rend souvent perplexe ­– que peut-on dire au-delà d’une définition courte cultivant déjà la densité ? Par exemple, défi à l’intelligence et au risque de rendre perplexe, qu’il est comme un sachet de bonbons au miel : il faut l’ouvrir de temps en temps, n’en prendre qu’un seul à la fois, le poser délicatement sur la langue et, pour le savourer, le laisser fondre le plus lentement possible. Parce que, si Olivier Hervy possède évidemment un redoutable sens de l’observation, il est avant tout un écrivain de la mécanique de précision, qui travaille, et retravaille encore, ses courtes phrases, jusqu’à leur donner cet air d’évidence faussement simple – cette rondeur délicate, ce goût de miel – qui, à tous coups, défie notre intelligence et nous rend vraiment perplexe. Souvent aussi nous faire rire, des autres mais surtout de nous-mêmes, au lieu d’en pleurer.
En voici un, un seul, et il doit vous faire au moins la journée : La machine à sous est la tirelire d’un autre.
Dès demain, pour prendre l’air, allez chez votre libraire demander un Formulaire, et si vous ne pouvez attendre jusque-là, visitez le site olivierhervy.jimdo.com

Tout afficher

  • Références
    Formulaire : Aphorismes
    Olivier Hervy
    Éditions Pierre Mainard
    11, boulevard de Gaujac – 47600  Nérac
    17 x 11 cm ; 68 p. ; 11 € ; Isbn : 978-2-913751-51-4 ; mars 2014