L’actu pro

05 11 2019

369 éditions, une structure éditoriale "plurielle" à Cognac

Par Nathalie Jaulain


369 éditions, une structure éditoriale

Photo : Félix Marye

Installée en Charente depuis l’été dernier, 369 éditions est une jeune maison d’édition connectant les savoirs, la création, le design, les technologies, la pensée, les arts et les savoir-faire. Rencontre avec Jérôme Delormas, l’un de ses cofondateurs.

Fin 2017, Jérôme Delormas, Clémence Seurat et Fanette Mellier créent 369 éditions, un projet original et stimulant. Associant création artistique, technologie numérique, savoir-faire artisanal et pratique citoyenne afin de modifier le monde, ils repèrent des expériences alternatives "inspirantes". Contre les cloisonnements et l'élitisme, ils cherchent à transmettre des outils. Ils s'intéressent de près à certains grands enjeux contemporains avec une démarche militante "mais sans étendard", précise Jérôme Delormas.
 

360° d'angles de vue augmentés de "9° de fantaisie et d'invention"  

Très novatrice, la ligne éditoriale  se veut "plurielle"  jusque dans la forme : édition de livres, production d'objets, organisation de rencontres. Les rencontres se font sous la forme de forums qui invitent intellectuels, praticiens et artistes autour d'une thématique. Le premier forum s'articulait autour du design et se déroulait à Paris. Le prochain prendra racine à Villar-d'Arène, dans les Hautes-Alpes, pour évoquer la question multiforme des territoires. Les objets design sont produits notamment dans des fablabs. Avec plusieurs partenaires, la maison d'édition s'est dotée d'une imprimante 3D céramique. Tous trois considèrent le design comme une façon de penser le monde. Plus qu'une posture artistique, c'est une architecture humaine, une possibilité de se désaliéner. Les livres sont le résultat d'un "tissage" étroit entre le travail d'enquête, l'apport graphique et la réalisation de l'objet. C'est là que Fanette Mellier intervient plus particulièrement. Graphiste de création, formée à la communication et au design, c'est elle qui détermine la palette et qui a créé la collection des "Manuels", à la fois pratiques à manipuler et précieux.
 

"Chaque livre est conçu comme une aventure, la forme éditoriale fait partie de l'écriture."

L'imprimeur Art & Caractère, basé près de Toulouse et dont la baseline "notre seule limite est votre imagination" indique l'orientation vers les travaux graphiques et artistiques, a l'habitude de recevoir Jérôme et Fanette à l'étape du calage. La couleur doit être exactement celle de départ, elle est considérée comme "la lumière que l'on apporte avec une lampe de poche dans le noir", elle est un monde à part entière, une démarche artistique complète, une poésie pour Fanette Mellier.  Ainsi, les éléments importants d'un texte ne sont plus mis en gras mais colorés de rose ou d'orange. 
 
"On n'ira pas imprimer en Chine", déclare solennellement Jérôme Delormas mais en Italie ou en Belgique peut-être. Raison économique oblige, c'est sur le coût de production qu'il est possible de marger, pas sur le prix public du livre ni sur la rémunération du travail ni sur l'éthique artisanale. La collection des "Manuels" est représentative de cette attention portée au livre. L'objet relève d'une conception design et d'une fabrication artisanale. Chaque livre commence par une brève introduction qui contextualise le sujet et interroge. Suit un récit, sur lequel la graphiste Louise Drulhe et la journaliste concernée s'appuient pour dérouler le fonctionnement. Les étapes sont détaillées et un lexique complète l'ouvrage qui comprend moins de soixante pages. Nous avons en main un manuel augmenté : encore une fois, de la conception du livre à l'utilisation des couleurs, tout fait proposition alternative, territoire à explorer.
 

Le numérique : un enjeu sociétal 

Internet et toutes ses applications, la circulation des informations, des données et des échanges, son instantanéité, créent des possibilités innombrables de rencontres mais ce monde est verrouillé, financiarisé, nous sommes dépossédés, ciblés, surveillés. Pourtant au coeur de nos vies, est-il possible de se réapproprier des outils et des façons d'être ? Petit ouvrage d'autonomie technologique est paru dans la collection "Manuels" et fait état des solutions existantes. C'est aussi le propos de Psychanalyse de l'aéroport international, premier ouvrage de la collection "Essais", qui décrypte la schizophrénie de ce lieu à la fois ouvert sur une mobilité géographique infinie et crispé sur un contrôle de nos mouvements.
 
L'un des trois prochains titres de la collection "Manuels" s'attachera à l'hypnose comme technique de création et de réappropriation de soi : une autre façon hyper connectée d'être au monde. Un autre manuel racontera la problématique de la municipalisation de l'eau et ce que la présence du loup change, à partir d'un village des Hautes-Alpes. Le dernier sera dédié à la coopérative d'auto-construction de l'Atelier Paysan, fablab agricole qui fabrique des outils sur mesure, met à disposition des plans et organise des formations. Quant au prochain essai, il s'appuiera sur le tiers-lieu de la cité du design de Saint-Étienne pour parler des espaces hybrides. Essai ou manuel, la démarche initiale reste la même : partir d'expériences, de pratiques, de vécus pour faire se croiser des mondes habituellement hermétiques les uns aux autres et s'approprier des outils. Bientôt, grâce à Laure Limongi, écrivaine liée au Master de Création Littéraire du Havre et connectée à de jeunes auteurs et autrices, la fiction rejoindra le catalogue. Bientôt aussi, paraîtra un véritable livre d'artiste augmenté, un pop-up numérique : il suffira de passer l'écran de son smartphone devant le livre pour qu'un relief apparaisse.
 

Un catalogue à accompagner 

Aujourd'hui 369 est diffusée par Les presses du réel, une structure consacrée à la création artistique avec cent-quarante éditeurs. Jérôme Delormas sait bien que la visibilité de son catalogue – avec bientôt huit titres – sur les tables des librairies indépendantes dépend encore beaucoup d'un accompagnement volontaire et militant. 
 
Installées à Cognac pour des raisons personnelles, le dynamisme économique et culturel de la ville n'en est pas moins repéré, ainsi que les dispositifs de soutien à la chaîne du livre de la Région. Mais pour le moment, tout se fait à la maison. Structurées en association loi 1901, Jérôme Delormas en est le président et c'est sur son temps libre qu'il développe le projet éditorial. Il est par ailleurs directeur de l'Institut Supérieur des Arts de Toulouse où sont formés des designers, des plasticiens ainsi que des danseurs. Clémence Seurat est programmatrice artistique à la Gaîté Lyrique, lieu d'expérimentation contemporaine où ils furent collègues.


Plus d'informations sur 369 éditions : 369editions.com