Actualités > En vue 2017

25 09 2017

"L’action publique prend sens au Chalet Mauriac"

Propos recueillis par Nicolas Rinaldi


Photo : DR

Président de la Région Nouvelle-Aquitaine, Alain Rousset est l’initiateur du projet de résidences d’écritures du Chalet Mauriac lancé en 2013. À l'occasion des cinq ans des résidences, il revient pour Éclairs sur la nécessité d’un tel lieu de création.

 
Quelle importance revêt le Chalet Mauriac pour la Région Nouvelle-Aquitaine ?

La défense et la promotion de l’écrit sont au cœur de la politique culturelle du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine. Je dirais même plus que jamais car, dans ce nouveau monde hyper technologique, nous avons besoin de l’écrit et des écrivains. Par le biais de différents dispositifs, nous encourageons la création de toutes les écritures. Les résidences d’écritures du Chalet Mauriac occupent une place centrale de cette volonté d’accueillir et accompagner des créateurs.

Cette action spécifique en faveur des auteurs et du développement des écritures, qu’elles soient littéraires, cinématographiques, issues de la traduction ou de la bande dessinée ou encore des pratiques numériques, est non seulement un laboratoire mais elle permet des échanges avec l’ensemble du territoire. À ces dialogues artistiques qui favorisent l’interdisciplinarité s’agrège un travail de terrain, notamment avec les habitants de Saint-Symphorien.

D’ailleurs, les célébrations du cinquième anniversaire des résidences n’ont pas seulement lieu au Chalet Mauriac mais dans tous les lieux d’échanges culturels de la commune de Saint-Symphorien qui est totalement partie prenante. Les auteurs et créateurs qui ont séjourné au Chalet depuis 2013 ont été invités à ce week-end anniversaire et la plupart seront logés chez les habitants, résultat des liens qui se sont noués très fortement entre les résidents et la commune.
 
 
Comment s’articule ce soutien aux auteurs ?
 
Par le biais de notre agence culturelle Écla, nous soutenons depuis longtemps les écritures de tous les genres, des artistes de tous les horizons. Depuis la rénovation du Chalet, achevée en 2013, ce sont près de 200 auteurs qui ont bénéficié d’un cadre de travail exceptionnel ainsi que d’un soutien logistique de la Région.
 
Pour renforcer ces résidences et la présence des créateurs sur le territoire, Écla met en œuvre de très nombreux ateliers de médiation à destination de publics régionaux, donnant ainsi plus de sens aux travaux des auteurs et associant les populations à cette effervescence culturelle. Les festivités autour du Chalet sont aussi l’occasion de partager cette richesse créative avec tous les néo-Aquitains, conviés à chacune des rencontres.
 
 
Quel bilan peut-on dresser après cinq années de résidences d’écritures ?
 
Des œuvres formidables ont vu le jour au Chalet Mauriac. L’action publique prend tout son sens lorsqu’elle soutient les créateurs et tous ceux qui font vivre la culture dans notre belle région. L’extension de cette dernière nous impose de poursuivre notre ambition en matière culturelle. Nous avons tant besoin des artistes, ces historiens de l’invisible, pour mieux percevoir le monde.
 
François Mauriac aurait sans doute été heureux qu’une résidence d’auteurs, lieu de quiétude rassemblant des créateurs de tous horizons, voie le jour dans son chalet de Saint-Symphorien, lui qui écrivait qu’ « un écrivain est essentiellement un homme qui ne se résigne pas à la solitude. » Des paroles toujours actuelles et qui donnent sens à la belle aventure de ces résidences.

Tout afficher