• Beau joueur

    Projeté en avant-première ce mercredi 22 mai à l’Utopia en présence de la réalisatrice Delphine Gleize, du producteur Jérôme Dopffer, de Vincent Etcheto et d’anciens joueurs de l’Aviron bayonnais, "Beau joueur" est un documentaire sur une équipe gardant la tête haute malgré une défaite annoncée.

  • Le livre dans l’Union européenne : entre prix fixe « light » et prix conseillé

    Continuons notre voyage en Europe et explorons les pays où le prix du livre est moins rigoureusement encadré, où il peut donc être variable d’un point de vente à l’autre. Regardons du côté de huit pays : Grèce, Hongrie, Italie, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Royaume-Uni et Slovénie.

  • Meurs, monstre, meurs

    Présenté dans la sélection Un certain regard au Festival de Cannes 2018, Prix du long métrage dans la sélection internationale du FIFIB la même année, "Meurs, Monstre, meurs" sort en salle ce mercredi 15 mai. Son réalisateur argentin, Alejandro Fadel, revient sur la fabrication de ce film de genre soutenu par la Région Nouvelle-Aquitaine et accompagné par ALCA.

  • La tristesse des femmes en mousseline

    Avec "La tristesse des femmes en mousseline", sélectionné parmi les cinq ouvrages en lice pour la neuvième édition de La Voix des lecteurs, Jean-Daniel Baltassat a l'art d'entrelacer les époques et les personnages et d'entrer dans son sujet par une porte complètement inattendue.

  • Le réseau national des résidences de création en réflexion au Chalet Mauriac

    Réunis du 24 au 26 mars au Chalet Mauriac de la Région Nouvelle-Aquitaine, des porteurs de résidences de création de toute la France ont mené des ateliers de travail visant à préparer les troisièmes rencontres nationales qui auront lieu le 26 septembre à la MÉCA, à Bordeaux, à l’invitation d’ALCA.

  • Claies et clés de Venise

    Avec "Venise à double tour, Jean-Paul Kauffmann" cherche à visiter la quarantaine d'églises vénitiennes fermées, dont certaines depuis des dizaines et dizaines d'années. Il expérimente une difficulté considérable dans cet exercice en même temps qu'une expérience libératoire avec en toile de fond, bien sûr, son drame libanais : trois années de captivité de 1985 à 1988 à Beyrouth.

  • Les enjeux d’une diffusion hors salle et non commerciale

    Loin d’être concurrentes des salles de cinéma, les bibliothèques participent à la formation cinématographique du public à l’instar de leurs cousins les ciné-clubs. Depuis bientôt vingt ans, lors du Mois du film documentaire, Images en bibliothèques affiche sa puissance avec près de 3 000 séances organisées dans 2 500 lieux, de la prison à l’EHPAD.



Actualités



Entretiens



Transmission



Découvertes


21 05 2019

Beau joueur

Beau joueur

Projeté en avant-première ce mercredi 22 mai à l’Utopia en présence de Vincent Etcheto et d’anciens ... Lire la suite